Alcool, drogue, sucre, écrans, jeux....

Quelle que soit "la substance consommée", le processus est le même.

J'éclaire les personnes sur les raisons profondes qui les poussent vers l'auto-sabotage.

Mon expérience "d'accroc au sucre", quand je vivais en Californie, la fréquentation des groupes "outre-mangeurs" anonymes (basés sur la même approche que celle des Alcooliques Anonymes) et le travail de détective que j'ai réalisé pour comprendre, puis me libérer me donnent beaucoup de clés afin d'accompagner ceux qui se débattent dans leurs luttes intestines.

Comme c'est bon de ne plus être obsédée, dès le réveil par la dose qui va m'apaiser !

Par conséquent, mon suivi repose sur la pratique, pas sur les théories vident de sens pratique.

Pouvoir tenir la main de quelqu'un qui a fait le chemin vers la libération est une aide précieuse... C'est ce qui s'appelle "la pair-aidance" : nouveau terme pour expliquer qu'il

n' y 'a rien de mieux comme aide que les gens qui sont passés par là avant nous car ils nous comprennent profondément.

  • Twitter Clean
  • Facebook Clean